Togo/promotion de la femme : le conseil consultatif national de l’IDISA officiellement installé

Les membres du conseil consultatif national de l’IDISA (Indicateur de Développement et des Inégalités entre les Sexes en Afrique) ont officiellement pris fonction.

C’est suite à une cérémonie officielle d’installation qui s’est déroulée le 27 janvier dernier à Lomé sous l’égide de la ministre togolaise de la promotion de la femme Mme Henriette KUEVI-AMEDJOGBE.

Au moins une quinzaine de membres composent ce conseil consultatif qui aura pour mission de collecter et de fournir des données fiables sur les deux sexes dans tous les départements, en vue de l’élaboration de l’IDISA.

L’IDISA, instrument mis au point par le Centre Africain pour le Genre et le Développement de la Commission Economique pour l’Afrique, est un outil de mesure des disparités entre les sexes dans les domaines social, culturel économique et politique en Afrique ,et d’évaluer la performance des gouvernements pour les combler.

Cet indice comporte deux parties, l’Indice de la condition de la femme (ICF) qui est une mesure quantitative et le Tableau de bord de la promotion de la femme en Afrique (TBPFA) qui est qualitatif.

L’IDISA est une contribution au processus de revue Beijing +10. Il s’agit d’un outil complet destiné à aider les décideurs, la société civile et les partenaires au développement à intervenir de manière stratégique dans certains domaines critiques identifiés par l’ICF ou par le TBPFA. L’IDISA est, par conséquent, un outil important de planification du développement en Afrique.

Rappelons que cet Indicateur  a déjà fait l’objet d’une expérimentation dans 12 pays africains à savoir l’Afrique du Sud, le Bénin, le Burkina Faso, le Cameroun, l’Egypte, l’Ethiopie, le Ghana, le Madagascar, le Mozambique,l’Ouganda, la République Unie de Tanzanie et la Tunisie.

Louis BARARMNA

Share
This entry was posted in French, Togo News and tagged , , , , , , , , , , , , , . Bookmark the permalink.

Leave a Reply