UEMOA/biosécurité: les acteurs se forment sur la communication, l’éducation, la sensibilisation et la participation du public à la prise de décision sur les OGMs

Comment intégrer les acteurs en biosécurité  dans le processus de prévention des risques biotechnologiques dans l’espace UEMOA ?

C’est autour de cette problématique que se tient à Lomé les 13 et 17 février 2012, un atelier régional de formation sur la communication, l’éducation, la sensibilisation et la participation du public à la prise de décision sur les Organismes Génétiquement Modifiés (OGMs).

Chercheurs, représentants des ministères (en charge du commerce, de l’environnement, de l’agriculture), représentants des organisations de la société civile et consommateurs prennent part à cette session de formation qui est la 3ème d’une série de cinq qu’organise la commission de l’UEMOA, dans le cadre de la mise œuvre du Programme Régional de Biosécurité de l’UEMOA(PRB-UEMOA).

Cette rencontre de 5 jours  permettra aux participants de se familiariser avec les techniques de communication, d’information et de sensibilisation du public  afin que celui-ci puisse efficacement contribuer à la gestion et à la préservation de la biodiversité.

En d’autres termes, il s’agira pour les séminaristes d’avoir des informations pertinentes sur les mécanismes de sensibilisation et de participation du public en matière de prise de décision en biosécurité.

Louis BARARMNA

Share
This entry was posted in French, Togo News and tagged , , , , . Bookmark the permalink.

Leave a Reply