Sénégal / Marche interdite et gaz lacrymogènes

PARIS, France, 15 février 2012/African Press Organization (APO)/ — Devant la Radio-Télévision Sénégalaise (RTS), point de départ de la marche organisée, ou plutôt réclamée, par le M23, manifestants et journalistes ont attendu environ une heure avant que les choses ne bougent. Face aux policiers de l’escadron de surveillance et d’intervention qui leur faisaient barrage, quelques individus scandaient “Wade dégage”. Au milieu d’eux, un homme brandissait une pancarte écrite à la main sur laquelle on pouvait lire “Ousmane Ngom, la honte au Sénégal”. Une réaction à la décision prise hier par le ministre de l’Intérieur, Ousmane Ngom, d’interdire la marche. Décision que le M23 a décidé de braver.

Lire la suite sur : http://journalmission.rsf.org

SOURCE

Reporters without Borders (RSF)

Share
This entry was posted in French, Senegal News and tagged , . Bookmark the permalink.

Leave a Reply