Togo/mise en œuvre d’une plateforme de dialogue : les cours constitutionnels de la sous région ouest africaine se sont concertés à Lomé

Lomé a abrité le 10 février dernier, une rencontre internationale pour la mise en œuvre d’une plateforme de dialogue entre les cours et conseils constitutionnels et institutions équivalentes francophones et anglophones.

Des représentants des cours et conseils constitutionnels venus du Bénin, du Niger, du Burkina Faso, du Mali, de la côte d’Ivoire, du Sénégal, Du Cameroun et de la France ont pris part à cette rencontre d’une journée organisée par la cour constitutionnelle togolaise en collaboration avec la Fondation Hanns Seidel.

Selon le président de la cour constitutionnelle togolaise  Aboudou ASSOUMA, la réunion permettra aux différentes cours constitutionnels qui y sont représentées de « se connaître, tisser une chaîne de solidarité entre elles, jeter  les bases d’une coopération multiforme Sud-Sud, puis jeter les bases d’une plateforme de dialogue qui se veut un réseau d’experts sur tous les problèmes que sont la démocratie, l’Etat de droit et la gestion des contentieux électoraux ».

Cette initiative de la cour constitutionnelle togolaise est à saluer surtout qu’en Afrique, les cours et conseils constitutionnels ont régulièrement fait l’objet de nombreuses contestations au lendemain des scrutins électoraux.

Louis BARARMNA

Share
This entry was posted in French, Togo News and tagged , , , , , , , , . Bookmark the permalink.

Leave a Reply