Maroc : la Banque mondiale soutient les réformes engagées dans les domaines de l’emploi et de la justice

La Banque mondiale a lancé un nouveau projet au Maroc, qui contribuera à favoriser l’emploi en alignant les compétences professionnelles et les systèmes d’enseignement supérieur sur les besoins du marché du travail. Un second projet viendra par ailleurs renforcer l’appareil judiciaire afin qu’entreprises et citoyens aient accès à des services efficaces et transparents. Le Conseil des Administrateurs de la Banque mondiale a en effet approuvé aujourd’hui un premier Prêt de Politique de Développement (Development Policy Loan – DPL) pour les compétences et l’emploi, de 100 millions de dollars, ainsi qu’un Prêt d’Investissement pour la réforme du système judiciaire, de 15,8 millions de dollars.

« Le chômage est l’un des plus grands défis que le Maroc doit affronter », a déclaré Simon Gray, directeur du département Maghreb à la Banque mondiale. « Avec son appui financier et technique, la Banque mondiale appuiera les autorités marocaines pour obtenir des résultats tangibles sur le terrain. Le pays doit relever le double défi de l’emploi et de la justice pour assurer la prospérité économique et sociale ».

Le premier DPL pour les compétences et l’emploi appuiera la mise en œuvre par le gouvernement marocain de son programme d’amélioration des compétences, de la productivité et de la qualité de l’emploi. Le manque d’emplois, et notamment d’emplois « de qualité », est un frein au partage des fruits de la croissance soutenue que connaît le pays depuis dix ans et aux retombées positives que celle-ci devrait avoir sur le recul de la pauvreté. Le DPL a aussi vocation à améliorer le marché de l’emploi en augmentant l’efficacité des services d’intermédiation et des programmes d’intervention directe, ainsi que le système d’informations sur le marché du travail.

« Ce prêt aidera les étudiants du cycle supérieur et de la formation professionnelle à acquérir les compétences recherchées par le marché de l’emploi» a déclaré Nadine Poupart, Economiste senior auprès de la Banque, ajoutant que « le projet vise également à promouvoir des programmes d’emploi efficaces ainsi que l’insertion d’un nombre important de personnes travaillant dans le secteur informel et percevant de bas salaires, dans un secteur professionnel réglementé ».

Le projet de réforme du système judiciaire concernera 12 juridictions, qui vont tester à titre pilote les meilleures pratiques internationales en matière de gestion des tribunaux. Les différents acteurs de ces sites pilotes — juges, personnel administratif, auxiliaires de justice et justiciables — seront associés à un processus participatif. Le projet, qui contribuera également au renforcement des capacités du ministère de la Justice et des libertés, permettra aussi de mieux soutenir et piloter l’appareil judiciaire.

Les deux projets sont conformes aux objectifs du Cadre de Partenariat Stratégique (CPS) définissant les modalités de coopération et l’orientation stratégique du soutien de la Banque mondiale au Maroc pour la période 2010-2013. La formation d’un nouveau gouvernement en 2011 et la pression pour accélérer les réformes ont entraîné une révision des objectifs de cette stratégie, qui a donné lieu à la présentation, ce jour, d’un rapport à mi-parcours du CPS au Conseil des Administrateurs de la Banque mondiale.

Préparé en consultation avec le gouvernement marocain, ce rapport évalue le déploiement du programme de la Banque mondiale et suggère plusieurs domaines sur lesquels concentrer les efforts, de la croissance à la réforme des subventions, en passant par l’emploi et la compétitivité, la gouvernance, l’inclusion sociale et l’expression citoyenne.

Grâce à cette révision stratégique, indique M. Gray, la Banque mondiale pourra affiner son assistance au Maroc en faveur d’une plus grande inclusion, d’une amélioration des services et d’une compétitivité accrue dans l’objectif ultime de contribuer à la création d’emplois.

Source: WorldBank.org

Share
This entry was posted in French, Morocco News and tagged , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Bookmark the permalink.

Leave a Reply