Civisme : la nourriture ne doit pas être vendue partout

La nourriture, ou l’aliment, se définit comme étant un élément d’origine animale ou végétale (parfois minérale), consommé par des êtres vivants à des fins énergétiques ou nutritionnelles.

Lorsqu’on parle d’aliment d’origine végétale, on peut citer par exemple les légumes. Par aliments d’origine végétale, on sous entend les légumes, les fruits. La catégorie d’aliments d’origine minérale est quant à elle constituée de viande, des œufs pour ne citer que ceux-là.

Puisque ces aliments sont consommés par les êtres vivants pour des fins énergétiques ou nutritionnelles, ils devaient en principe être protégés.

Ce n’est malheureusement pas le cas observé, surtout chez les revendeurs et revendeuses au bord des routes.

C’est ainsi que dans le vécu quotidien des humains, il arrive que les uns ou les autres aillent manger de la nourriture vendue dans les coins de rue, en violation de toutes les règles et normes d’hygiène qu’il faut pour éviter les maladies telles que le choléra et autres …

D’autres vendeurs et vendeuses de nourriture vont jusqu’à commercialiser les mets aux clients à proximité des toilettes, douches, rigoles malpropres, le tout soldé par la prolifération des mouches et autres insectes nuisibles à l’homme.

Chers vendeurs (ses), les nourritures commercialisées au bord des rues ont aussi besoin d’être entretenues.

Evitez donc de les vendre partout . Respectez les normes d’hygiène car la santé de vos clients en dépend.

La rédaction

 

Share
This entry was posted in French, Togo News and tagged , , , , , . Bookmark the permalink.

Leave a Reply