Togo/Protection des enfants : les acteurs à l’école du décret réglementant le secteur

Le Togo loge une multitude de structures d’accueil et de protection des enfants vulnérables. Mais, dans quelles conditions y vivent ces enfants qui ont besoin d’un minimum d’entretien pour leur humanisation ?

Voilà la question qui mérite d’être posée et qui suscite des inquiétudes  surtout quand on sait que les orphelinats techniquement appelés structures d’accueils, ne répondent pas aux standards et normes en matière de protection d’enfants vulnérables.

Prenant à bras le corps du problème, les autorités togolaises ont adopté le décret  2010-100/PR fixant les normes et standards applicables aux structures d’accueil et de protection des enfants vulnérables au Togo.

En vue d’une meilleure appropriation du document par les responsables des centres d’accueil, un atelier  a été initié à leur intention le 22 juin 2012 à Lomé, par le ministère togolais de l’action sociale et de la solidarité nationale avec l’appui des organisations internationales engagées dans la protection des enfants.

La rencontre a permis aux participants de se familiariser au contenu du fascicule afin de faciliter l’application par les acteurs sur le terrain, des dispositions qui y sont contenues.

Le décret rédigé en 17 pages, est subdivisé en 4 chapitres et contient 65 articles.

De façon concrète, il définit d’abord des concepts relatifs aux droits de l’enfant, à la protection de celui-ci, et aux cadres d’accueil.

Ensuite, il aborde la question relative à la qualification du personnel travaillant dans les structures d’accueils.

Entre autres sujets traités, l’assainissement, l’hygiène et la sécurité de ces enfants dans ces structures d’accueil.

Espérons qu’avec l’appropriation de la loi par les acteurs concernés, les conditions de vie des enfants dans les structures d’accueils seront améliorées.

Louis BARARMNA

 

Share
This entry was posted in French, Togo News and tagged , , , , , , . Bookmark the permalink.

Leave a Reply