Togo/santé/ célébration de la Journée Mondiale de lutte contre le Tabac : l’édition 2012 consacrée à l’interférence de l’industrie du tabac

La Journée Mondiale sans Tabac a été encore une fois observée  à l’échelle internationale pour le compte de l’année 2012 le 31 mai dernier.

Le Togo comme à l’accoutumée n’est pas resté en marge de cette célébration.

C’est ainsi que l’Alliance Nationale des Consommateurs de l’Environnement (ANCE) en collaboration avec  le réseau des journalistes togolais de lutte contre le Tabac REJAT, et autres organisations de la société civile ont initié à cette date à Lomé, une journée de réflexion pour commémorer l’événement.

« L’ingérence de l’industrie du tabac », c’est autour de ce thème que les participants ont réfléchi pour marquer cette journée qui vise à sensibiliser les décideurs et le public sur la nécessité de mettre en œuvre la Convention Cadre de l’OMS pour la lutte anti tabac.

Pour le représentant résident de l’Organisation Mondiale de la Santé(OMS) au Togo Dr Pierre M’PELE, la célébration de la journée vise à montrer comment l’industrie du tabac entrave la mise en œuvre de l’article 5.3 de la convention cadre pour la lutte antitabac.

Les dispositions de cet article donnent aux Etats Parties à la Convention, les orientations et conduites à tenir afin d’éviter les interférences de l’industrie du tabac dans l’élaboration et la mise en œuvre des politiques de santé publique.

D’après les statistiques de l’OMS, le tabac tue en moyenne une personne toutes les six secondes et un décès sur 10 chez les adultes est lié au tabac.

Les études révèlent par ailleurs que la moitié des fumeurs actuels mourront d’une maladie non transmissible liée au tabac.

Selon une enquête réalisée particulièrement au Togo entre décembre 2010 et janvier 2011, la prévalence de la consommation du tabac (fumé et non fumé) est de 6,8% dont 12,4%de fumeurs chez les hommes et 1,8% chez les femmes.

Ouvrant les travaux à cette occasion, le ministre togolais de la santé Charles Kondi AGBA a après avoir indiqué que le Togo a très tôt pris conscience des effets dévastateurs du tabagisme, cité les actions menées par son département pour lutter efficacement contre ce fléau.

Ces actions qui ne sont pourtant pas pléthoriques mais louables sont entre autre la ratification de la convention cadre de l’OMS pour la lutte antitabac le 15 novembre 2005 et l’adoption en 2005 d’un plan stratégique de lutte antitabac, dont la mise en œuvre a abouti à l’adoption  le 29 décembre 2010 de la loi portant règlementation de la production, de la commercialisation et de la consommation du tabac et ses dérivés au Togo.

Au regard des lourdes conséquences engendrées par le tabac sur les santés des populations,  il importe donc que les Etats rejettent avec fermeté toute interférence avec les industries  du tabac lors de l’élaboration, l’adoption et la mise en œuvre des lois et politiques antitabac, au risque de s’exposer à la rigueur des sanctions prévues par la loi.

Louis BARARMNA

Share
This entry was posted in French, Togo News and tagged , , , , , , , , , , . Bookmark the permalink.

Leave a Reply