Togo/Affaire EDA-OBA : les héritiers du feu lieutenant AMOUZOU exigent le respect de la décision de justice

 

L’hôtel EDA-OBA, un gigantesque hôtel situé à proximité du boulevard Eyadéma à Lomé fait l’objet d’un litige foncier qui oppose les fils du propriétaire terrien feu lieutenant AMOUZOU décédé il ya 30 ans, et le sieur LOCCOH-DONOU acquéreur des lieux.

Selon des informations, deux des fils  du défunt   auraient sans l’avis de leur 12 autres frères,  signé le contrat de vente du terrain sur lequel est bâti l’hôtel.

La justice saisie de l’affaire à l’époque, avait ordonné la cessation immédiate des travaux  et  condamné le mauvais acquéreur à payer une amende de 500 000FCFA par jour.

Un verdict jamais respecté par ce dernier et qui indigne les fils du défunt.

L’un d’entre eux Kodjo AMOUZOU  a au nom des autres résidant la plupart à l’étranger, animé une conférence de presse  le 05 juillet dernier pour éclairer les médias sur la question, et exiger que la décision rendue par la justice soit appliquée à la lettre par l’acquéreur.

Selon la législation togolaise, le terrain du défunt AMOUZOU ne pouvait être vendu que sur le consentement de tous les 13 cohéritiers.

Espérons donc que les fils AMOUZOU soient rétablis dans leurs droits.

Louis BARARMNA

 

Share
This entry was posted in French, Togo News and tagged , , , . Bookmark the permalink.

Leave a Reply