Togo/Technologies de l’information : maîtriser les aspects juridiques des systèmes d’information au sein de l’entreprise

 

Un séminaire sur le thème « maîtriser les aspects juridiques des systèmes d’information au sein de l’entreprise » s’est ouvert ce 25 juillet 2012 à Lomé.

Organisée par  le cabinet Afrilex & IT Consulting spécialisé dans les domaines juridique et fiscal, les technologies de l’information et de la communication, la traduction, la formation et les ressources humaines, cet atelier   vise à former les participants afin qu’ils puissent mieux s’imprégner des questions juridiques qui s’impliquent dans la gestion quotidienne des technologies au sein de l’entreprise.

La rencontre qui va durer 2 jours permettra   à la dizaine de participants venus des institutions telles que les banques, les compagnies d’assurances, les bâtiments et travaux publics (BTP), et les organismes internationaux à caractère public d’échanger sur divers thèmes relatifs à l’internet, aux Technologies de l’Information et de la Communication (Tics).

Ils vont aborder également toutes les questions relatives  aux risques juridiques liés aux systèmes d’information d’une organisation, aux règles juridiques qui gouvernent internet et les systèmes d’information dans l’entreprise, à la lutte contre la cybercriminalité au sein de l’entreprise,

Ils traiteront entre autre des sujets relatifs aux responsabilités de l’entreprise dans l’exploitation des systèmes d’information, à l’utilisation de l’internet et des outils technologiques, à la protection juridique des systèmes d’information, et aux biens technologiques matériels et immatériels de l’entreprise (site web, hardware, programmes, logiciels, applications, bases de données, etc).

Les entreprises du secteur privé, les organisations non gouvernementales et les administrations du secteur public, utilisent de nos jours des systèmes d’informations de plus en plus complexes dans le cadre de leurs activités.

Ces systèmes d’information sont essentiellement basés sur les technologies de l’information et de la communication (TIC), notamment sur l’informatique, les télécommunications et surtout internet.

Il alors est nécessaire que l’entreprise ou l’organisation maîtrise les aspects juridiques des systèmes d’information et des technologies qu’elle utilise.

Si tel n’est pas le cas, les entreprises du secteur privé, aussi bien que les administrations du secteur public, vont inévitablement être confrontées aux questions et conséquences juridiques liées à l’utilisation des technologies dans le cadre de leurs activités.

Notons qu’une cérémonie de remise d’attestations va marquer la fin des travaux prévue pour le 26 juillet prochain.

Louis BARARMNA

Share
This entry was posted in French, Togo News and tagged , , , , , , . Bookmark the permalink.

Leave a Reply