CEDEAO/ ATAKORA 2012 : des saisines de drogues et des interpellations

 

‘’74 trafiquants arrêtés et 7,894.275 kg de drogues saisies’’, c’est le résultat obtenu suite à une série d’opérations dénommées « ATAKORA 2012 », et qui ont été menées  les 26 et 28 juillet 2012 au niveau des aéroports, ports et frontières terrestres de 3 pays transfrontaliers de l’Afrique de l’Ouest que sont le Ghana, le Togo et le Bénin.

Parrainées par la Commission Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), l’opération ATAKORA s’inscrit dans le cadre du Plan d’Action Régional de l’institution sous-régionale sur le trafic illicite de la drogue et de l’action d’INTERPOL à l’appui aux Etats membres de la région.

Elle vise à démanteler les réseaux de criminalité organisée utilisant respectivement l’Afrique de l’Ouest comme point de transit pour le trafic de cocaïne, de l’héroïne, de cannabis et de substances psychotropes.

Au Port Autonome de Lomé au Togo plus précisément, les forces de répression (issues de la police, de la gendarmerie, de la douane et de l’office central de répression du trafic illicite des drogues et du blanchiment) ont dans le cadre de l’opération ATAKORA saisi 353,6 kg de cannabis, et 7,14 tonnes de psychotropes (tramadol).

En plus des saisines, 3 trafiquants et 55 consommateurs ou toxicomanes ont été interpelés.

‘’Les 3 trafiquants feront l’objet d’une procédure pénale et seront déférés à la prison civile de Lomé ; quant aux consommateurs, après s’être présentés au Procureur de la République, ils recevront juste une injonction thérapeutique et donc n’iront pas en prison’’, a indiqué  le lieutenant-colonel AWIZOBA K. Egoula, directeur de l’office central de répression du trafic illicite des drogues et du blanchiment (OCRTIDB).

Louis BARARMNA

 

Share
This entry was posted in Benin News, French, Ghana News, Togo News and tagged , , , , , , . Bookmark the permalink.

Leave a Reply