Global Voice Group entame sa quinzième année d’engagement et d’innovation dans le secteur des télécommunications

 

CAPE TOWN, August 9, 2012/PRNewswire via African Press Organization (APO)/ — Partenaire par excellence des régulateurs en télécoms Global Voice Group (GVG) célèbrera bientôt ses quinze ans d’activités comme développeur et fournisseur de technologies de gouvernance dans le secteur des télécommunications.

Desservant à l’origine une clientèle formée d’opérateurs historiques et de grandes entreprises de téléphonie fixe et mobile, le groupe a réorienté ses activités vers les services aux autorités de régulation à partir de 2005. GVG est ainsi devenue la première entreprise à offrir des systèmes de gestion des télécoms spécifiquement conçus pour les régulateurs.

Membre sectoriel de l’Union Internationale des Télécommunications, GVG s’est donné pour mission de soutenir les régulateurs face aux nombreux défis que soulèvent la libéralisation et la mondialisation des télécommunications.

Le groupe est très présent dans les pays émergents et en voie de développement où il fait figure de véritable pionnier en matière d’assurance-revenu, de gestion de la fraude, et de contrôle de la qualité de service.

Aujourd’hui les technologies de GVG sont utilisées avec succès par plusieurs autorités de régulation, notamment celles du Ghana, de la Guinée-Conakry, du Congo-Brazzaville, du Libéria, du Rwanda et de la République Centrafricaine. Depuis 2010, au Ghana, le nouveau système de tarification du trafic international et de gestion de la fraude, mis en place par GVG à la National Communications Authority (NCA), a généré des revenus additionnels estimés à plus de 143 millions US. Il a également permis la détection de plus de 155 000 cartes SIM frauduleuses. En Guinée-Conakry, plus de 110 000 lignes frauduleuses ont été détectées depuis 2009 grâce au système de GVG. L’expertise du groupe a aussi été mise à contribution par les autorités guinéennes dans des enquêtes qui ont mené au démantèlement de plusieurs réseaux d’opérateurs clandestins de SIM-box.

Comme le souligne Patrice Baker, président du groupe : ” Il est essentiel que les autorités de régulation maintiennent un niveau technologique comparable à l’industrie qu’ils ont pour mission de réguler. L’acquisition de technologies qui permettent aux États d’avoir une réelle visibilité sur le secteur en termes de revenus, de qualité de service, de fraude et autres paramètres importants est certainement l’un des grands enjeux actuels de la régulation. C’est vrai partout dans le monde et, en particulier, dans les pays émergents où l’ouverture rapide des marchés et la croissance fulgurante du mobile, au-delà de ses incontestables retombées positives, a eu pour effet négatif d’accentuer encore davantage l’écart technologique entre l’industrie et son régulateur. “

À propos de GVG

Fondé en 1998, Global Voice Group S.A. développe et met en place des solutions avancées de gestion et de supervision pour les autorités de régulation des télécoms. Investisseur et partenaire de premier plan, nous optimisons les capacités des régulateurs à tous les niveaux face aux défis actuels et futurs du secteur autant à l’échelle nationale que dans un contexte international.

Source: Global Voice Group

Contact: Michel Cauchy, Dir. Corporate Communications, Global Voice Group, mcauchy@globalvoicegroup.com

SOURCE

Global Voice Group

Share
This entry was posted in French, South Africa News and tagged , , , , , , , , , , . Bookmark the permalink.

Leave a Reply