Hausse mondiale des tarifs hôteliers dans toutes les régions

 

French (Acrobat Reader .pdf)

LONDRES, le septembre 2012/PRNewswire/ — Selon le dernier Hotel Price Index d’Hotels.com, la relance du secteur hôtelier s’est accélérée avec une hausse de 4 % au cours du premier semestre 2012, mais les tarifs moyens demeurent au même niveau qu’en 2005

Selon le dernier Hotel Price Index[TM] (HPI®) d’Hotels.com®, pour la première fois en cinq ans, les voyageurs ont payé davantage en moyenne pour leurs chambres d’hôtel au cours du premier semestre 2012 dans toutes les parties du monde. Cette hausse mondiale de 4 %, comparativement à la même période de l’année précédente, a démontré que la relance économique de l’industrie hôtelière a été bien établie.

(Logo : http://photos.prnewswire.com/prnh/20120628/540164)

Pour consulter la version multimédia de ce communiqué de presse, veuillez cliquer sur le lien suivant :
http://www.multivu.com/mnr/56589-global-hotel-prices-rise-in-all-regions

L’indice affiche un score de 108 pour cette période, ce qui signifie que malgré cette dernière hausse, les tarifs hôteliers étaient encore en général plus faibles qu’au premier semestre 2007, lorsque le score de l’HPI avait atteint son sommet de 119.
Lancé en 2004, l’indice HPI prend en compte les prix réels payés pour des chambres d’hôtel dans le monde entier. Au cours du premier semestre 2012, les prix ont augmenté dans toutes les régions du monde, de 6 % dans la région Pacifique, de 5 % en Amérique du Nord et de 4 % en Asie, tandis que l’Amérique latine, l’Europe et le Moyen-Orient ont affiché une trajectoire plus lente, avec une augmentation de 1 %.

David Roche, président d’Hotels.com, a déclaré : « L’industrie hôtelière a rebondi au premier semestre de cette année et après une série de crises naturelles et politiques en 2011, il est encourageant d’observer de la croissance dans ce secteur. Même si à première vue, cela peut paraître une mauvaise nouvelle pour les consommateurs, les tarifs hôteliers demeurent à peu près au même niveau qu’en 2005, ce qui représente une grande valeur pour les voyageurs, alors que les salaires et les autres prix ont considérablement augmenté. »

Après les turbulences du Printemps arabe début 2011, la confiance est revenue dans la plupart des pays du Moyen-Orient et d’Afrique du Nord et les tarifs hôteliers ont augmenté en conséquence.

Cela a également été le cas en Asie, alors que les Japonais ont recommencé à voyager après le tumulte du tremblement de terre, du tsunami et de la catastrophe nucléaire en mars 2011, mais d’autres facteurs sont également entrés en jeu. L’augmentation significative du nombre de voyageurs internationaux chinois a contribué à la hausse des prix et l’expansion des compagnies aériennes à bas prix dans la région, comme Peach Aviation et Scoot, a également favorisé le secteur du voyage.

Aux États-Unis, la hausse des voyages d’affaires et des dépenses de consommation a été synonyme de taux d’occupation plus importants dans les hôtels, avec moins de remises nécessaires. Dans la région Pacifique, l’essor des ressources en Australie a eu un impact direct sur la hausse des tarifs, en particulier en Australie-Occidentale, où les voyageurs d’affaires internationaux ont dû rivaliser avec des cadres de l’industrie minière pour trouver des chambres d’hôtel.

Même si les tarifs ont globalement augmenté en Europe, les résultats ont présenté un tableau contrasté. Les prix ont notamment baissé dans certaines parties de la zone euro, où le recul de la confiance des consommateurs et du pouvoir d’achat a donné lieu à des taux d’occupation plus faibles dans les grandes villes et les destinations de vacances populaires.

David Roche a ajouté : « Le premier semestre 2012 s’est avéré être un début prometteur pour la plupart des hôtels. Cependant, la deuxième partie de l’année sera intéressante à observer, en raison d’indicateurs économiques de plus en plus mitigés. Notre Hotel Price Index sert de guide régulier utile aux consommateurs, les aidant à connaître les destinations où ils peuvent tirer le meilleur parti de leur budget de voyage, quelles que soient les influences externes affectant les prix. »

Pour obtenir un exemplaire complet du rapport HPI (en direct à partir de 5h BST le 4 septembre 2012), des graphiques et la vidéo de l’interview de David Roche d’Hotels.com, rendez-vous à l’adresse :
http://www.multivu.com/mnr/56589-global-hotel-prices-rise-in-all-regions

À propos d’Hotels.com
Membre du groupe Expedia, Inc., lui-même présent sur tous les marchés clés, Hotels.com, LP référence près de 155 000 hôtels, Bed and Breakfasts et locations de vacances de qualité à travers le monde. Hotels.com, LP est doté de l’une des plus grandes équipes de passation de contrats hôteliers du secteur, négociant les meilleurs tarifs pour ses clients. De plus, le site contient plus de 6,5 millions d’avis de voyageurs qui ont séjourné dans les hôtels référencés, permettant de garantir un choix informé au moment de la réservation. Les voyageurs peuvent effectuer leurs réservations en ligne ou en contactant l’un de ses centres d’appels multilingues.

Hotels.com, Hotel Price Index, HPI et le logo Hotels.com sont des marques déposées ou enregistrées d’Hotels.com, LP aux États-Unis et/ou dans d’autres pays. Toutes les autres marques de commerce appartiennent à leurs propriétaires respectifs. © 2012 Hotels.com, LP. Tous droits réservés.

Source : Hotels.com
E-mail : press@hotels.co.uk; tél. : +44(0)207-019-2428

Share
This entry was posted in French and tagged , , , , , , , , , , , , , , . Bookmark the permalink.

Leave a Reply