Entreprises et Droits Humains

 

Une rencontre multipartite entre le gouvernement togolais, la société civile et les entreprises se tient ce lundi à Lomé, pour évoquer l’épineuse question relative aux respects des normes nationales et internationales, en matière de protection des Droits Humains par les entreprises multinationales.

Les entreprises en générale et celles multinationales en particulier créent certes de la richesse, de l’emploi, et aident les Etats dans lesquels elles sont implantées, à améliorer leurs croissances économiques.

Mais, il est déplorable de constater que ces entreprises puissantes, en même temps qu’elles contribuent à renflouer les caisses des Etats, ne se préoccupent pas des impacts parfois négatifs que leurs activités engendrent sur l’environnement, aussi bien sur le plan interne et externe.

La responsabilité sociétale de l’entreprise est donc interpelée, en ce sens où la recherche du profit ne devra pas constituer une entrave au respect des droits humains.

La ministre togolaise de l’environnement et des ressources forestières Ekoué Dédé Ahoéfa, a indiqué que la responsabilité sociétale des entreprises, était une question importante pour le Togo, qui l’a inscrite au cœur de sa politique de développement.

Elle a en guise de conseil, invité les entreprises à se soucier de l’intérêt général des populations dans le cadre de leurs activités.

Conclusion, la liberté d’exercice des activités par les entreprises doit dorénavant tenir compte du respect de l’environnement en général, et des droits humains en particulier.

Share
This entry was posted in French, Togo News and tagged , , , , . Bookmark the permalink.

Leave a Reply