Les Producteurs de Tabac s’Unissent pour Condamner Le projet de l’OMS qui menace 30 Millions d’Emplois

 

ITGA Lance une Pétition Mondiale pour

S’Opposer à des Mesures Draconiennes

CASTELO BRANCO, PORTUGAL – Plus de 30 millions de planteurs de tabac dans le monde entier réagissent aujourd’hui  avec indignation à la publication des nouvelles propositions de la  Convention Cadre pour la Lutte Antitabac (CCLAT) de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) visant à réglementer la culture du tabac, et s’engagent à rallier les gouvernements dans leur opposition à ces mesures.

«En proposant que les gouvernements suppriment graduellement la culture du tabac, ces recommandations idéologiques mettent les emplois de plus de 30 millions d’agriculteurs en peril, sans leur fournir aucunes cultures alternatives économiquement viables», a déclaré Antonio Abrunhosa, le directeur général de l’Association Internationale des Producteurs de Tabac (ITGA). «L’OMS a constamment refusé d’écouter les producteurs de tabac tout en redigeant  des propositions qui affectent directement cette industrie. Ce faisant, ils se comportent comme un aveugle au volant d’un rouleau compresseur. “

Les propositions actuelles [1] vont bien au-delà du mandat initial de la CCLAT [2]. Elles sont conçues afin de forcer les cultivateurs de tabac à la faillite par la création de barrières artificielles sur l’offre de tabac tout en omettant de faire face à la demande croissante pour cette culture, ceci, par le biais de recommandations qui visent à:

  • Limiter la production en réglementant les saisons pendant lesquelles le tabac peut être cultivé
  • Réduire la zone réservée à la culture du tabac
  • Interdire tout soutien financier ou technique aux producteurs de tabac

 

Des recommandations, plus absurdes et discriminatoires encore, telles que la proscription des contrats entre les agriculteurs et leurs clients ou l’interdiction de prêts bancaires aux producteurs de tabac, ont déjà été refusées par les gouvernements des pays producteurs, mais peuvent être proposées à nouveau à la prochaine Conférence des Parties (CdP5), qui aura lieu à Séoul du 12th au 17th Novembre 2012.

 

 

“Le moment est venu pour les gouvernements d’agir et de s’opposer à ces mesures draconiennes», a déclaré Abrunhosa. Pour rallier les gouvernements à travers le monde et s’opposer à ces mesures, l’ITGA a lancé une pétition globale, accessible en ligne et par le biais des associations de producteurs. La pétition appelle les dirigeants gouvernementeaux à «Rejeter ces propositions irrationnelles et destructrices en faveur d’une approche plus réaliste et a même d’aider les producteurs de tabac à s’adapter si et lorsque la demande de tabac évolue.”

 

La pétition est disponible en ligne à http://protectfarmers.tobaccoleaf.org/join-our-fight.aspx

Share
This entry was posted in French, Togo News and tagged , , , , , , . Bookmark the permalink.

Leave a Reply