Pascal BODJONA, de la gendarmerie à la justice

 

Pascal BODJONA, l’ex ministre togolais de l’administration territoriale et ex porte-parole du gouvernement togolais a quitté ce mardi après midi la gendarmerie nationale où il était en garde à vue durant 11 jours suite à son arrestation le 1er septembre dernier, pour se rendre finalement à la justice où il s’est fait présenté au juge du 2ème substitut du procureur de la république, puis par la suite au doyen des juges d’instruction.
Le palais de justice de Lomé était circonstanciellement encerclé par les forces de l’ordre et de sécurité, mandatés pour assurer la sécurité des lieux.
Ler ministre “grand format” comme les citoyens togolais l’ont surnommé affectueusement, se montre malgré les difficultés auxquelles il fait face, très confiant, espérant que le droit sera dit en sa faveur, dans la nébuleuse affaire d’escroquerie où il était à priori cité comme témoin.
Au total ,13 avocats se sont constitués pour défendre le désormais ex ministre proche du pouvoir, et qui bénéficie d’un soutien indéfectible de sa femme Zaina BODJONA d’origine lybanaise.
C’est pourquoi il a été remarqué une forte mobilisation de la communauté lybanaise résidant au Togo aux côtés de celle togolaise,venue suivre de près l’affaire.
Pascal BODJONA retournera-t-il à la gendarmerie, retournera-t-il à son domicile ou sera-t-il déféré à la prison, voilà autant de questions qui se posent en ce moment, et qui certainementaront des réponses les heures suivantes.

Share
This entry was posted in French, Togo News and tagged , , , , , , , , . Bookmark the permalink.

Leave a Reply