La BAD va plaider pour la croissance inclusive et la croissance verte à la 4ème Conférence ministérielle de la KOAFEC

 

Plus de 30 pays africains participeront à la 4ème conférence ministérielle de la KOAFEC du 15 au 18 octobre 2012, à Séoul, en Corée du Sud

TUNIS, Tunisie, 28 septembre 2012/African Press Organization (APO)/ – La Conférence ministérielle sur la coopération économique entre la Corée et l’Afrique (KOAFEC) se tiendra du 15 au 18 octobre 2012, à Séoul, en Corée du Sud.

Logo: http://www.photos.apo-opa.com/plog-content/images/apo/logos/african-development-bank.jpg

Depuis la première réunion tenue à Séoul en 2006, la KOAFEC évolue dans une bonne dynamique de coopération économique et reçoit le plein soutien de ses co-organisateurs, notamment la Banque africaine de développement (BAD) (http://www.afdb.org), le ministère coréen de la stratégie et des finances, et la Banque d’export-import de Corée.

Cette année marque la 4ème conférence ministérielle de la KOAFEC, avec la participation de plus de 30 pays africains, des secteurs privé et public de la Corée, ainsi que des universitaires.

Cette année, le thème de la conférence met l’accent sur la «croissance inclusive et la croissance verte», avec au programme des tables rondes ministérielles, des réunions bilatérales des ministres, des séminaires, des activités de coopération économique des pays africains, des relations avec les investisseurs et des réunions d’affaires.

Des membres de la haute direction de la BAD, ainsi que des administrateurs des pays membres régionaux seront présents à toutes les activités de la conférence. Les résultats de la conférence devraient déboucher sur une meilleure croissance économique inclusive des pays africains à travers l’application des approches de développement de la Corée et des connaissances sur la croissance inclusive dans des secteurs tels que le développement des ressources humaines, les infrastructures, la croissance de l’énergie, les technologies de l’information, l’agriculture et la croissance verte. La conférence devrait également permettre de renforcer la coopération politique et économique entre l’Afrique et la Corée, à travers le commerce, l’investissement et un dialogue accrus.

Le partenariat entre le Groupe de la BAD et la République de Corée a commencé en 1980, lorsque ce pays a adhéré au Fonds africain de développement (FAD) en 1980 et la Banque africaine de développement (BAD) en 1982.

En 2009, la Corée a fourni une augmentation temporaire de capital de la BAD à hauteur de 306,1 millions de dollars et soutenu en 2010 l’historique augmentation générale du capital (GCI VI) de 200%, ainsi que la reconstitution du FAD-XII, à hauteur de 53,86 millions d’unités de compte (KRW 94,77 milliards), soit une augmentation de 66 % de sa contribution au FAD-XI.

A la conclusion récente de la revue à mi-parcours du FAD-12 au Cap-Vert, la Corée a joué un rôle actif dans les discussions et a souligné le rôle de la Banque dans les ressources énergétiques et naturelles, y compris celui des partenariats public-privé (PPP) dans le développement des infrastructures.

La KOAFEC demeure le plus grand événement co-organisé entre l’Afrique et la Corée.

Distribué par l’Organisation de la Presse Africaine pour la Banque Africaine de Développement.

Contact : Belinda Chesire, Partnerships and Cooperation Unit – B. Chesire@afdb.org – Phone: +216 7110 3611

SOURCE

African Development Bank (AfDB)

Share
This entry was posted in French, South Sudan, Sudan News and tagged , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Bookmark the permalink.

Leave a Reply