Togo/économie : le projet multinational de réhabilitation de routes officiellement lancé

 

Le gouvernement togolais a lancé officiellement le 29 octobre dernier, les activités entrant dans le cadre de l’exécution du projet multinational « Togo-Burkina Faso » relatif à la réhabilitation des routes et à la facilitation des transports sur le corridor Lomé-Ouagadougou.

D’un coût total de  186 milliards de FCFA financés en grande partie par la Banque Africaine de Développement (BAD), ce projet vise à faciliter la circulation sur les axes prioritaires du réseau routier communautaire de l’Union Economique et Monétaire Ouest Africain (UEMOA).

Dans le cadre dudit projet, il sera procédé une série d’activités dont la réhabilitation  du tronçon de route Atakpamé-Blitta de 150 kilomètres.

Pour  M. Janvier LITSE, le directeur  régional de l’Afrique de l’Ouest, le projet va procurer pour le Togo et le Burkina Faso, de nombreux avantages économiques et sociaux à savoir : l’amélioration de la sécurité routière, la réduction des coûts de transport, et la création d’emplois notamment pour les jeunes dans les zones desservies par le projet.

De son côté, le ministre togolais de l’économie et des finances, Adji Otèth AYASSOR, a dans son discours de lancement, exhorté les acteurs impliqués dans l’exécution dudit projet ‘’au respect des cahiers de charge et à la livraison dans les délais requis des infrastructures de qualité respectant les normes internationales au profit de la population togolaise et  de la sous région’’.

La route du développement passe par le développement de la route, a-t-on coutume de dire.

Vivement que le projet démarre, pour que s’accélère la croissance économique des deux Etats concernés, et ceci dans un contexte de maîtrise de l’inflation, dont les conséquences ont souvent impacté négativement  les économies.

Share
This entry was posted in French, Togo News and tagged , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Bookmark the permalink.

Leave a Reply