Civisme : Eviter les détournements de deniers publics

Souvent dans l’actualité nationale et étrangère, nous entendons parler de détournements de deniers publics, sans toutefois maîtriser le sens et les conséquences qui en découlent.

Le détournement de deniers publics ou de fonds publics, est l’acte illégal qui consiste à utiliser des sommes d’argent appartenant à l’Etat, à des fins autres que le bien public.

Par deniers publics, on sous-entend les ressources de l’Etat, c’est-à-dire en termes familiers, l’argent détenu par l’Etat dans les banques ou dans les caisses.

Les deniers publics proviennent principalement des recouvrements d’impôts, qui d’ailleurs servent à réaliser des ouvrages publics pour l’intérêt des citoyens d’un pays ou d’une nation.

‘’Détourner les fonds de l’Etat’’,  signifie donc ‘’ utiliser l’argent de l’Etat à des fins inappropriées’’.

Ce qui constitue un délit puni par les législations nationales et internationales.

Raison pour laquelle les auteurs en sont poursuivis, jusqu’à ce qu’ils ne payent d’une manière ou d’une autre le prix de l’acte commis.

De tels actes méritent d’être sévèrement réprimés, puisqu’ils entravent dangereusement la bonne évolution socioéconomique des Etats en voie de développement.

Au Togo par exemple, c’est la chasse aux sorcières, où les autorités du pays s’évertuent chaque fois à  créer des mécanismes pour éradiquer progressivement le fléau.

Un bon citoyen qui veut participer activement au développement socioéconomique de son pays, doit s’abstenir de détourner les biens publics, faute de quoi, il sera poursuivi et sanctionné conformément à la rigueur de la loi.

Share
This entry was posted in French, Togo News and tagged , , , , , , , , . Bookmark the permalink.

Leave a Reply