Développement du secteur touristique du Togo

Bientôt la classification des établissements hôteliers

Le Togo regorge d’un grand nombre d’établissements hôteliers qui accueillent  des visiteurs tant nationaux qu’internationaux. De Lomé jusqu’à Cinkassé des hôtels et autres lieux de repos abondent, ce qui peut être considéré comme une bonne chose pour le développement touristique du pays. L’existence de ces établissements hôteliers palie au manque d’infrastructures devant accueillir les passagers et les touristes qui viennent et vont à la découverte du Togo et de son tréfonds. Mais alors se pose un problème quant à la concordance entre la qualité des services offerts aux clients et les prix pratiqués par les tenants des hôtels, de restaurants et de bars. Ce qui a emmené le gouvernement à penser à l’homologation et à la classification des établissements hôteliers et des agences de voyages du Togo.

Il a été donné de constater que chaque responsables d’hôtel, d’auberge, de restaurants et de bar au Togo fixe le prix qui lui plait en fonction des objectifs qu’il poursuit. Une situation qui s’apparente à de l’anarchie dans le secteur touristique togolais. C’est ce à quoi le gouvernement a décidé de mettre fin. Pour se faire, une Commission interministérielle a été mise en place au Conseil des Ministre pour homologuer les hôtels et les Agence de voyages. La Commission placée sous la supervision du ministère du tourisme a démarré sa mission le 07 novembre dernier avec le lancement officiel de la Classification des Etablissements hôteliers. Une mission qui va consister pour la commission interministérielle d’assainir le secteur touristique en faisant un contrôle par rapport à la qualité des services offerts et de parvenir à doter les hôtels d’une véritable capacité afin de mieux  accueillir les visiteurs.

Il s’agit de l’homologation des hôtels, auberges, les restaurants, bars, etc. suivant trois (3) types de normes à savoir des normes physiques qui prennent en compte la construction de l’hôtel, le site sur lequel l’établissement est construit ; des normes quantitatives liées à la quantité des différents matériels (chambres, lits, draps, etc.) pour une bonne prestation et enfin des normes qualitatives qui vont de la sécurité des clients et de leurs biens, la qualification des employés notamment. C’est après ce contrôle que la Commission va établir une classification claire des établissements hôteliers, des restaurants et bars du Togo et on saura désormais si les différents établissements hôteliers, les bars et les restaurants que nous visitons sont d’une, deux trois, quatre ou cinq étoiles. « La classification des établissements hôteliers et des agences de voyages va permettre d’arriver à un service plus intéressant et plus honorable. Il faut que les prix soient conformes aux services offerts et à la catégorie des hôtels et des restaurants », a déclaré le Ministre Christophe Tchao du tourisme.

Après l’inspection de ces différents lieux, il sera signifié aux responsables, les problèmes à régler pour que tel hôtel ou restaurant soit classé dans telle ou telle catégorie selon M. Anaté Sourou, le Directeur du Développement touristique et membre de la Commission. Un temps sera donné aux établissements hôteliers non conformes pour se régulariser. Au quel cas, ils seront fermés par le gouvernement. Pour la circonstance, une simulation de contrôle et d’homologation a été faite à l’Hôtel M’Rode et au Restaurant Beluga.

Didier ASSOGBA

Share
This entry was posted in French, Togo News and tagged , , , , , , , , , , , , . Bookmark the permalink.

Leave a Reply