Les marchés diversifiés de l’assurance en Afrique: opportunités de croissance et demande inexploitée

LONDRES, janvier 2013 – Les marchés des assurances dans les 54 pays d’Afrique sont diversifiés et reflètent les disparités des conditions économiques et des approches des décideurs dans chaque pays et bloc régional, selon un nouveau dossier d’A.M. Best Co.

Dans ce dossier A.M. Best décrit le potentiel de croissance du marché de la (ré)assurance en Afrique, vu le développement attendu du produit intérieur brut (PIB) de cette région. Chaque pays possède des moteurs différents en matière de demande en assurances, qui vont d’économies dominées par les industries du pétrole, du gaz et des mines, à de grandes populations.

Le nouveau dossier spécial d’A.M. Best identifie également les défis auxquels les (ré)assureurs africains sont confrontés. Il s’agit notamment des environnements concurrentiels et de l’incertitude qui pèse sur le secteur financier mondial, ainsi que des risques politiques existant dans de nombreux pays de la région. Les augmentations de niveaux minimum de capitaux ont entraîné une consolidation dans l’industrie, mais A.M. Best continue à estimer que certains marchés sont surchargés.

Le dossier examine trois des plus grands marchés de l’assurance en Afrique: Afrique du Sud, Nigeria et Kenya.

Pour un exemplaire gratuit de ce rapport, visitez: A.M. Best: Africa Life & Non-Life Report (en français)

Share
This entry was posted in French, Kenya News, Nigeria News, South Africa News and tagged , , , , , , , , , , . Bookmark the permalink.

Leave a Reply