Blocotelha Maroc concrétise sa politique de développement

Filiale du groupe portugais Meneses, Blocotelha Maroc est entrée depuis fin août 2012, dans une phase de renforcement de son site industriel de Nouaceur. Un nouveau hangar de 2000 m2 a été construit et permet à l’entreprise de disposer à l’avenir de 6000m2 d’usinage. Blocotelah s’est aussi dotée de nouvelles machines lui permettant de compléter son offre de service dans le domaine de la couverture métallique. Avec ce nouvel environnment technique, l’entreprise compte s’orienter vers des pprojets clé en main.

En dépit d’un marché de la couverture métallique en regression, les professionnels de ce secteur garde un optimisme sur le prochain exercice pour lequel ils espèrent permettra de renouer avec l’investissement dans leur secteur. Le domaine des structures métalliques est d’ailleurs très sollicité en pareil moment, notamment pour la mise en œuvre des sites industriels. Dans ce segment d’activité, l’expertise de Blocotelha s’est avérée pointue avec à son actif la réalisation des plus grands sites industriels et logistiques dans le royaume. On citera dans ce registres de projets d’envergure lancés en 2011, la mise en oeuvvre d’une couverture métallique pour un industriel agricole de 30 000 m2 à Béni Mellal, la réalisation d’un palais de sport à Tanger, la mise en place d’un show-room pour véhicules de la marque Renault à Tétouan, ainsi que la réalisation d’un marché de poissons à Agadir entre autres. Pour ce qui est de l’année en cours, Blocotelha vient d’achever la réalisation d’un site industriel de 6000 m2 pour une entreprise de confection. Cependant, ce qui fait actuellement le buzz auprès de cet opérateur, c’est le parachèvement de sa politique de développement avec notamment la construction d’un troisième ateliers de 2000 m2 en fin août 2012 qui vient s’ajouter aux deux premiers de même superficie. Aujourd’hui, Blocotelah totalise 6000 m2 sur son site industriel dont 400 m2 destiné à un édifice administratif équipé de toutes les fonctionalités possibles. Le nouvel atelier devrait permettre à Blocotelha de recevoir plusieurs nouveaux matériels dont des scisailles, une guillotine, une découpeuse numérique de toles et une nouvelle ligne de découpe de profilés métalliques. Avec ce nouvel ensemble industriel, l’entreprise pourra désormais produire près de 15 tonnes linéaires de structures métalliques par jour pour léquipement de zones logistiques, salles de sport, hangars industriels. Selon un responsable de l’entreprise, les dépenses liées à la réalisation de ce site tourneraient autour de 9 millions de DH, sans compter la facture se rapportant à l’achat des machines. Par ailleurs, celle dotation devrait permettre à Blocotelha d’élargir son segment d’activité en y incorporant également des structures classiques. Objectif, prendre des projets clé en main dans le domaine de la couverture auto-portante. Et ce, en s’adaptant à toutes les portées pouvant existées sur le marché. Dans un premier temps, l’entreprise emploiera une vingtaine de collaborateurs. Mais cette employabilité de la main d’œuvre pourra augmenter en fonction de la commande. Aussi, d’une part de marché de 20% en 2011, ce spécialiste de la couverture métallique table sur une progression à 2 chiffre en 2013 grâce à une bonner politique d’anticipation des besoins qui a jusqu’ici fait sa force. De plus, techniquement, « dans une logique d’intégration produit-service, Blocotelha est un des rares opérateurs de son secteur à pouvoir assurer la conception, la production, le transport et le montage des bâtiments métalliques avec une attention toute spéciale au service après-vente », a confié un responsable de l’entreprise. Au final, cette entreprise a toujours privilégié la démarche vers une solution complète et personnalisé pour sa clientèle.

Share
This entry was posted in French, Morocco News and tagged , , , , , , , , , , , , , , . Bookmark the permalink.

Leave a Reply