Togo/politique : LE TJP s’adresse à la classe politique togolaise

Le TON de la JEUNESSE PATRIOTIQUE, une jeune association togolaise apolitique créée en 2011, interpelle tous les acteurs de la vie politique togolaise à abandonner les intérêts partisans, pour un développement juste et équitable du pays.

C’est à travers une lettre ouverte à toutes les tendances politiques togolaises, et dont le contenu a été publié lors d’une rencontre avec la presse le 09 février 2013 à Lomé.

C’est la toute première sortie médiatique de l’année de l’instance dirigeante de ce mouvement associatif apolitique présidée par le sieur NUKUNU Yao Eklo.

Lire le contenu de la lettre que voici :

Lettre ouverte du TON de la JEUNESSE PATRIOTIQUE à toutes les tendances Politiques TOGOLAISES.


Le TON de la JEUNESSE PATRIOTIQUEest un mouvement associatif citoyen et apolitique qui œuvre en faveur de la paix, à travers des actions de sensibilisations à la non violence, contribuant à pérenniser cette stabilité de notre cher pays. Il  est dirigé  par un groupe de jeunes dont l’espoir est de voir notre cher pays le TOGO progresser vers un développement harmonieux et durable.

Le TJP, à travers cette lettre ouverte, a ce grand honneur de s’adresser à toute la classe politique en vue d’exprimer ses ressentiments, ses points de vue et attentes concernant l’évolution de notre pays vers le développement. Ce que le TJP suppose être la préoccupation de tous.

La situation politique dans notre pays, marquée par des prises de positions inflexibles des uns et des autres, et aboutissant à des scènes de violence entre certains militants de partis  politiques et nos forces de l’ordre représente une préoccupation  majeure au TJP. Cet état n’est pas une surprise au vue de l’histoire de notre pays depuis la veille de son accession à l’indépendance.

Face à cette situation qui perdure depuis plus d’un demi siècle et freine durablement l’évolution de notre pays, le TJP exprime son inquiétude vis-à-vis de la réticence et l’indifférence  non seulement de certains intellectuels, mais aussi d’une partie de la  classe politique, à mener une profonde réflexion sur cette situation, afin d’arriver à dévoiler les vraies causes pour y trouver des solutions.

Le  TJP dans son analyse, constate de la part des politiques, un déficit de confiance mutuelle, un manque de solidarité, de tolérance, d’acceptation du prochain et l’absence d’un véritable patriotisme actif et positif. Les  intérêts partisans  et  intentions cachées sont trop manifestes.

L’orientation et la gouvernance d’un pays, incombent aux politiques. Par conséquent,  le TJP vient à travers cette lettre ouverte, plaider auprès de ces derniers une  plus  grande sérénité. Mue  par leur désir collectif d’œuvrer au développement équitable et juste du pays, à l’épanouissement des populations, ce qui contribue à la réussite de leur mission  pour le grand bonheur de  tous.

 

Tout cela n’est possible que dans un cadre dénué de :

Ø   mépris et accusations mutuels,

Ø   désir de vengeance et des dénigrements déstabilisateurs,

Ø   rivalités sanglantes non profitables au pays,

Ø   propagandes de manipulation et de mystification des populations de sorte à leurs inculquer l’hostilité et le fanatisme.

Le TJP prend exemple sur l’Europe, qui, au lendemain de la deuxième guerre mondiale, s’est uniquement préoccupée de sa reconstruction. Reconstruction qui vient en prélude à tous désirs d’enrichissement personnel. Cet exemple est une victoire aux yeux de toutes les puissances mondiales. Cette démonstration  remarquable  met l’accent sur l’engouement collectif et patriotique de ces citoyens guidés par le désir d’élever leurs  pays aux premiers rangs mondiaux.

Nos politiques peuvent surmonter toutes leurs divergences guidées par une soif de leadership,  qui en réalité ne profite ni au pays ni à sa population. Regardons un peu vers ces pays dits développés. L’effort qu’ils fournissent pour stabiliser et développer leurs nations est permanent et compris de tous. Point de conflits armés internes ni de troubles sociopolitiques entrainant une déstabilisation majeure de  tout leur système socio-économique et humanitaire (réfugiés, expatriation, émigration  massive, misère humaine..).

A ce sujet, une question interpelle le TJP. Les politiques arriveront –ils à définir un idéal aux citoyens et à faire rêver ce peuple ? C’est-à-dire un rêve collectif au détriment du rêve individuel et partisan ?

Il est difficile d’y parvenir si l’égocentrisme, l’orgueil, la haine, la soif de vengeance, les propagandes de dénigrements et d’injures, la soif des intérêts personnels, la corruption, les injustices sociales, ne sont pas combattus.

Le TJP est convaincu que ce combat est possible et la seule issue est la victoire. La victoire, de tous les politiques réunis avec l’aide de la population, sur ces fléaux qui nous minent pour le bien du pays.

Loin de vouloir outrepasser ses prérogatives d’association apolitique, le TJP soucieux du développement du Togo et du bien-être de sa  population, d’où qu’elle vienne, interpelle les politiques sur certaines problématiques fondamentales : Les questions épineuses de la pluralité des partis politiques, des partis politiques satellites survenues de la liberté d’expression.

Le peuple n’a pas besoin de manipulateurs ni d’incitateurs à la révolte ou à la violence, ni de soudoyeurs car un peuple manipulé n’est guère engagé. Mais le peuple togolais a besoin des hommes et des femmes, quelque soit leur appartenance politique et ethnique,  de convictions et de visions. De facto le TJP plaide pour une réflexion urgente approfondie de la part de tous les acteurs.

Pour ce faire, sous réserve des dispositions légales et législatives le TJP propose pour analyse la mesure suivante :

Tout parti politique créé aura l’obligation de se présenter et aux élections locales, législatives et présidentielles. A défaut, il fait le choix de fusionner avec l’un des grands partis politiques existants.

Le TJP préconise également un renforcement de la politique d’éducation civique et morale de tous les citoyens sur des valeurs républicaines et démocratiques.

La solution à ces préoccupations, et la réponse à cette interrogation du TJP ne sont pas impossibles à trouver et à mettre en œuvre. Nos dirigeants, nos responsables politiques tous bords confondus, ainsi que la société civile en sont capables.

Permettez, chers décideurs, d’attendre de vous la sage décision prise collectivement à savoir :

« La politique ne constituera plus un frein au développement de notre pays,  une source de frustration aux populations à travers des actes de violences,  de violations des droits humains ou tout autre facteur négatif empêchant la véritable unité nationale et la cohésion sociale »

La dite décision collective représente le REVE du TJP à savoir un PATRIOTISME ACTIF, POSITIF  et NATIONAL.

Le TJP profite, de cette occasion de début de nouvelle année, pour vous souhaiter à tous et en particulier aux acteurs politiques, une santé de fer, une sagesse divine et une véritable réconciliation favorable à la paix du cœur.

A l’endroit de tous ceux qui vivent sur cette terre Togolaise, le TJP souhaite la paix, l’amour et la prospérité !

 

L’ETERNEL BENISSE NOTRE CHER PAYS LE TOGO !

AU NOM DE LA PATRIE, ACCEPTONS-NOUS !

 

Le bureau exécutif

NUKUNU Yao Eklo

 

Share
This entry was posted in French, Togo News and tagged , , , , , , , , , , , , , , , , . Bookmark the permalink.

Leave a Reply