Bénin: Accélérer la croissance économique réelle et réduire la pauvreté

30 millions de dollars pour soutenir les réformes économiques et structurelles

Washington, 9 avril 2013 – Le Conseil d’administration de la Banque mondiale a approuvé ce jour le Huitième Crédit d’appui à la réduction de la pauvreté (PRSC-8) en faveur de la République du Bénin. Cette nouvelle opération d’appui budgétaire, d’un montant de 30 millions de dollars (soit environ 15 milliards de francs CFA) qui sera décaissée en une seule tranche a été conçue pour soutenir les réformes économiques et structurelles étroitement alignées sur la troisième Stratégie de Croissance pour la Réduction de la Pauvreté du Bénin (SCRP 2011-2015).

Le PRSC-8 s’appuie sur les réformes soutenues par l’opération d’appui budgétaire précédente (PRSG-7) et va contribuer à renforcer l’administration publique et la gouvernance du secteur public au Bénin (planification et exécution du budget, passation des marchés, contrôle interne et audit, et mesures anti-corruption). Il va également mettre l’accent sur la compétitivité du secteur privé, à travers un environnement des affaires renforcé et propice à la croissance du secteur privé. En outre, le PRSC-8 devra aussi avoir un impact positif sur la réduction de la pauvreté, en améliorant la prestation des services essentiels et en libérant des ressources pour les dépenses en faveur des pauvres.

La nouvelle opération vient en appui à /et complète d’autres opérations spécifiques de l’IDA dans les domaines de la compétitivité, la croissance et la prestation de services, telles que (entre autres) le Projet de Compétitivité et de Croissance Intégré, le Projet de Facilitation du Commerce et du Transport sur le Corridor Abidjan-Lagos, le Projet d’Appui à la Diversification Agricole, et le Projet des Services Décentralisés Conduits par les Communautés.

Le PRSC-8 est aligné sur la Stratégie de la Banque mondiale pour l’Afrique et cadre parfaitement avec la Stratégie de Partenariat de la Banque mondiale avec le Bénin (CPS 2013-2017, également approuvé par le Conseil d’administration de la Banque ce jour). Le CPS relève l’importance de s’appuyer sur une combinaison d’opérations d’appui aux politiques de développement et sur des investissements pour encourager une approche cohérente de l’appui aux réformes structurelles.

« Les PRSC sont des instruments essentiels pour la Banque mondiale dans son dialogue avec le gouvernement et les partenaires sur les politiques de développement, car ils aident à répondre au besoin croissant d’harmonisation des bailleurs de fonds autour des principales réformes », a dit Monsieur Madani M. Tall, Directeur des Opérations de la Banque mondiale pour le Bénin. Il a encouragé le gouvernement à continuer d’adopter une approche cohérente dans la mise en œuvre de son programme de réformes économiques et structurelles et a souligné en particulier « … la nécessité d’une attention soutenue sur les réformes portuaires et douanières et aussi pour résoudre les questions en suspens dans les secteurs du coton et de l’agriculture ».

Source: World Bank

Share
This entry was posted in Benin News, French and tagged , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Bookmark the permalink.

Leave a Reply