Sahara occidental : compromis entre le Maroc et les États-Unis sur les droits de l'homme

L’ambassadrice américaine Susan Rice avait demandé que le mandat de la force onusienne (Minurso) soit étendu à la surveillance des droits de l’homme. Pris de court, le royaume a réagi vertement. Et a finalement obtenu un compromis dans le nouveau texte qui devrait être voté jeudi 25 avril.

Powered by WPeMatico

Share
This entry was posted in French. Bookmark the permalink.

Comments are closed.