Apple choisit de s'endetter plutôt que de rapatrier ses fonds offshore

Pour tenir son engagement à porter à 100 milliards la part de liquidités qui sera distribué à ses actionnaires d’ici fin 2015, Apple a décidé de demander un emprunt et éviter de payer des taxes en rapatriant sa fortune logée dans des paradis fiscaux.

Powered by WPeMatico

Share
This entry was posted in French. Bookmark the permalink.

Comments are closed.