Guinée : des législatives à marche forcée

L’opposition guinéenne descend à nouveau régulièrement dans les rues de Conakry depuis le 18 avril. En cause ? La décision du chef de l’État, Alpha Condé, d’organiser des législatives le 30 juin.

Powered by WPeMatico

Share
This entry was posted in French. Bookmark the permalink.

Comments are closed.