Boukary Daou, journaliste malien : "Je suis de nouveau un homme libre"

Arrêté pour avoir publié une lettre d’un groupe de soldats dénonçant les avantages accordés au capitaine Sanogo, le directeur de publication du journal privé "Le Républicain", Boukary Daou, a été jugé et libéré le 30 avril. Après 28 jours de détention illégale. Il compte désormais déposer plainte contre ceux qui l’on arrêté. Interview.

Powered by WPeMatico

Share
This entry was posted in French. Bookmark the permalink.

Comments are closed.