RDC : le M23 exige un cessez-le-feu et nomme deux nouveaux administrateurs au Nord-Kivu

Le Mouvement du 23-Mars (M23) a exigé, le 2 mai, la signature d’un accord de cessez-le-feu avec Kinshasa avant de reprendre les pourparlers de Kampala. Cette annonce intervient deux jours après la nomination par la rébellion de deux nouveaux administrateurs dans les territoires de Nyirangongo et de Rutshuru, au Nord-Kivu. Un "acte de provocation", selon la société civile locale.

Powered by WPeMatico

Share
This entry was posted in French. Bookmark the permalink.

Comments are closed.