RDC : le M23 et l'armée congolaise accusés de viols par l'ONU

L’ONU a une nouvelle fois imputé, dans un rapport publié mercredi 8 mai, des faits de viols à l’armée congolaise (FARDC). Selon les Nations unies, au moins 135 femmes et filles auraient été violées fin 2012 alors qu’elles fuyaient l’avancée des rebelles du M23, eux-mêmes accusés d’exactions. Les enquêteurs estiment que les forces armées de RDC et le M23 pourraient être poursuivis pour crimes contre l’humanité.

Powered by WPeMatico

Share
This entry was posted in French. Bookmark the permalink.

Comments are closed.