Maroc – Soad El Khammal : "Je ne peux pas pardonner" aux auteurs des attentats du 16 mai 2003

Dix ans après les attentats du 16 mai 2003, les victimes et familles de victimes de la barbarie terroriste restent profondément marquées par les drames personnels et familiaux qu’elles ont vécus. Parmi elle, Soad El Khammal, présidente d’une association de victimes, a perdu son mari et son fils dans les attentats. Reconstruction personnelle, pardon, justice : elle s’est confiée à Jeune Afrique. Interview. 

Powered by WPeMatico

Share
This entry was posted in French. Bookmark the permalink.

Comments are closed.