Soutien des Gouverneurs pour une reconstitution réussie du Fonds africain de développement (FAD) – FAD-13

ABIDJAN, Côte d’Ivoire, 15 mai 2013/African Press Organization (APO)/ Nous, gouverneurs du Fonds africain de développement (FAD) et ministres du Plan et des Finances de Côte d’Ivoire, du Ghana, de Guinée, du Liberia, du Sénégal et de Sierra Leone, avons participé à l’atelier de présentation des priorités opérationnelles et stratégiques du FAD-13, le 14 mai 2013 à Abidjan.

Au cours de cette importante réunion, plusieurs questions ont été abordées quant à l’impact du FAD sur nos pays, et son rôle dans la transformation de nos économies. La Banque (http://www.afdb.org) a, par exemple, rapidement octroyé un appui budgétaire, afin que les pays bénéficiaires puissent maintenir et réhabiliter les services de base offerts à leurs populations, à un moment où tous deux en avaient grand besoin.

Selon nous, le FAD constitue, assurément, un canal pertinent de financement du développement. Le Groupe de la Banque est également l’un des relais de la voix du continent. Les priorités opérationnelles et l’orientation stratégique du FAD sont en phase, tant avec l’agenda de développement de l’Afrique, qu’avec les besoins des différents pays. Les réformes institutionnelles engagées successivement ont renforcé la capacité de mise en œuvre du Groupe de la Banque, sa réactivité, ainsi que sa quête de résultats efficients.

Ce qu’accomplit la Banque dans le secteur des infrastructures en Afrique, est d’autant plus crucial que le potentiel en la matière est immense.

Aussi saluons-nous la création et l’augmentation de l’enveloppe du FAD relative aux opérations régionales, préalable nécessaire à l’ambitieux agenda de la Banque en ce domaine. Pour de nombreux pays africains, les solutions régionales mises en œuvre dans les services publics, tels que les réseaux électriques et de transports, s’avèrent moins onéreuses et plus efficaces, ainsi que de bien meilleures qualités, en complément aux programmes nationaux.

Nous savons l’intérêt qu’il y a à renforcer les capacités dans les domaines de la passation de marchés, des audits internes et externes, de la gestion des revenus issus de l’exploitation des ressources naturelles, et à accroitre la mobilisation de ressources internes, surtout s’agissant des pays richement dotés, de la région. Nous saluons le travail et l’implication de la Banque sur ces questions.

Cependant, nous estimons que le Groupe de la Banque pourrait faire plus encore dans le soutien à la diversification économique et la création d’emplois, notamment des jeunes, en s’impliquant davantage dans l’amélioration de la productivité, tant des entreprises privées que des industries agricoles de tous niveaux – micro, petites et moyennes entreprises. La BAD pourrait également jouer un plus grand rôle, s’agissant de réformes économiques et structurelles qui aient un impact significatif et vertueux sur le climat des affaires.

Enfin, nous avons conscience des défis auxquels la Banque et le Fonds sont confrontés dans le cadre de la mobilisation de ressources, en cette période où plusieurs donateurs doivent faire face à de fortes contraintes économiques.

Toutefois, nous jugeons qu’il faut maintenir l’élan actuel et qu’il nous faut rester concentrés sur l’objectif principal, qui est d’aider les pays membres régionaux de la Banque à transformer leurs économies, à créer des emplois et à réduire la pauvreté. Nous espérons que le cycle de négociations du FAD-13 saura y répondre en ce sens.

Signé à Abidjan, le 14 mai 2013

M. Albert Abdallah Toikeusse Mabri

Gouverneur du Groupe de la BAD et ministre du Plan et du Développement de la République de Côte d’Ivoire

M. Mohammed M.Sherif

Economiste en chef, Ministère des Finances de la République du Liberia

M. Seth Terkper

Gouverneur du Groupe de la BAD et ministre des Finances et de la Planification économique de la République du Ghana

M. Ngouda Fall Kane

Secrétaire général du Ministère de l’Économie et des Finances, Représentant le Gouverneur Amadou Kane, Ministre de l’Economie et des Finances du Sénégal

M. Kerfalla Yansane

Gouverneur du Groupe de la BAD et ministre d’État chargé de l’Économie et des Finances de la République de Guinée

M. Foday Mansaray

Gouverneur temporaire du Groupe de la BAD, ministre d’Etat et ministre des Finances et du Développement économique de la République de la Sierra Leone


Distribué par l’Organisation de la Presse Africaine pour la Banque Africaine de Développement (BAfD).

SOURCE

African Development Bank (AfDB)

Share
This entry was posted in French, Republic of Côte d'Ivoire (Ivory Coast) and tagged , , , , , , , , , , , , , , , , , . Bookmark the permalink.

Leave a Reply