Apple souhaite une réforme fiscale pour rapatrier ses liquidités à moindre frais

Tim Cook, le patron d’Apple, sera bientôt auditionné par le Sénat américain au sujet de ses pratiques d’optimisation fiscale. Il plaide pour une réforme de la fiscalité qui lui éviterait d’avoir à payer 35% de taxes pour rapatrier les liquidités qu’il détient à l’étranger.

Powered by WPeMatico

Share
This entry was posted in French. Bookmark the permalink.

Comments are closed.