Algérie : quand Saïd Bouteflika orchestre le silence présidentiel

Depuis l’hospitalisation d’Abdelaziz Bouteflika à Paris il y a un peu plus de trois semaines, la présidence algérienne se montre extrêmement discrète sur l’état de santé du chef de l’État. Cette stratégie du silence, orchestrée par Saïd Bouteflika, le frère du président, est dorénavant largement critiquée par les médias algériens.

Powered by WPeMatico

Share
This entry was posted in French. Bookmark the permalink.

Comments are closed.