RDC : M23 et FARDC se rejettent la responsabilité des affrontements à proximité de Goma

Les rebelles du Mouvement du 23-Mars (M23) ont échangé des tirs, le 20 mai, contre les éléments des FARDC (armée régulière congolaise) à Mutaho, à environ 15 km de la ville de Goma. Un premier accrochage sérieux entre les deux camps depuis le retrait des hommes de Sultani Makenga de la capitale du Nord-Kivu, en novembre 2012. Les deux camps se rejettent la responsabilité de ces affrontements.

Powered by WPeMatico

Share
This entry was posted in French. Bookmark the permalink.

Comments are closed.