Lutte contre le VIH/SIDA : des moyens à mobiliser davantage

Le Conseil national de lutte contre le VIH/sida (CNLS), comptant sur l’appui du gouvernement, des partenaires techniques et financiers, la société civile et le secteur privé espère mobiliser d’ici 2020, d’importants moyens surtout financiers, pour réduire sensiblement la prévalence liée au VIH/SIDA.

‘’L’idée, c’est de faire emerger une génération de togolais sans SIDA d’ici 2020’’, a indiqué mardi, le coordinateur national de cette institution, Professeur Vincent PITCHE .

Cette vision 2020 consiste selon lui « à empêcher les actions de prévention pour réduire au maximum encore la prévalence du VIH/SIDA dans la population générale, plus particulièrement chez les jeunes, les femmes et les groupes vulnérables ».

Depuis 2001 où le CNLS a été créé jusqu’en 2011, la prévalence a été réduite passant ainsi de 6 pour cent à 3,4 pour cent.

‘’Résultat encourageant qui néanmoins, nécessite encore plus d’efforts pour amenuiser davantage ce taux, notamment en boostant le degré d’informations sur les comportements à adopter pour éviter de nouvelles infections’’, a –t-il laissé entendre.

Share
This entry was posted in French, Togo News. Bookmark the permalink.

Leave a Reply