RDC : Valérie Trierweiler à Genève, porte-voix des femmes violées du Kivu

En sa qualité d’ambassadrice de la Fondation France Libertés, Valérie Trierweiler plaidera, le 30 mai, la cause des femmes violées du Kivu lors de la 23e session du Conseil des droits de l’Homme des Nations unies à Genève. Un combat contre les violences sexuelles dans l’est de la RDC que la première dame de France entend mener sur le long terme.

Powered by WPeMatico

Share
This entry was posted in French. Bookmark the permalink.

Comments are closed.