La CEDH demande à Paris de ne pas extrader un Marocain accusé d'être lié à Aqmi

Parce qu’elle estime qu’il risque d’être torturé en prison, la Cour européenne des droits de l’homme (CEDH) a demandé, jeudi 30 mai, à la France de ne pas extrader vers son pays un Marocain de 37 ans accusé par Rabat d’être lié au réseau Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi).

Powered by WPeMatico

Share
This entry was posted in French. Bookmark the permalink.

Comments are closed.