LVMH porte plainte au pénal contre Hermès, l'accusant de raid hostile

Se défendant de toute “hostilité”, le groupe LVMH de Bernard Arnault, actionnaire monté au capital de la maison de luxe Hermès, réplique par une plainte avec constitution de partie civile annoncée par voie de presse.

Powered by WPeMatico

Share
This entry was posted in French. Bookmark the permalink.

Comments are closed.