Scandale PRISM: comment les Etats-Unis espionnent le web

L’administration Obama a confirmé l’existence d’un programme permettant à la NSA d’accéder aux données issues de Google, Microsoft, Facebook et autres géants du web, à des fins de renseignement extérieur. Mais les acteurs du web nient leur implication.

Powered by WPeMatico

Share
This entry was posted in French. Bookmark the permalink.

Comments are closed.