Union africaine: le syndrome malien

Laver l’affront, à tout prix… Incapables de sauver Bamako sans l’aide de la France, les dirigeants réunis à Addis-Abeba, du 25 au 27 mai, ont annoncé la création d’une force de réaction rapide. La sécurité du continent, disent-ils, c’est leur affaire ! Retour sur un sommet obnubilé par la question malienne.

Powered by WPeMatico

Share
This entry was posted in French. Bookmark the permalink.

Comments are closed.