El Mili : "Le Qatar fait tout pour que la Tunisie ne se tourne pas vers l'Algerie"

Dans son ouvrage "Le Printemps arabe : une manipulation ?" (éd. Max Milo), paru fin 2012, Naoufel Brahimi El Mili, professeur à Sciences-Po Paris, envisage le Qatar comme un relais régional des États-Unis. L’émirat oeuvrerait pour concrétiser la vision américaine de "Grand Moyen-Orient" esquissée par George W. Bush et revisitée par Barack Obama. Le docteur en sciences politiques confie à "Jeune Afrique" son analyse des rapports entre l’émirat et la République algérienne, épargnée par les révolutions de 2011.

Powered by WPeMatico

Share
This entry was posted in French. Bookmark the permalink.

Comments are closed.