Le sort de l'exception culturelle se joue demain à Bruxelles

La France se dit prête à exercer son droit de veto, sur le lancement des négociations de l’accord de libre-échange avec les Etats-Unis, si l’audiovisuel n’est pas exclu du mandat confié à la Commission. Elle est soutenue par une coalition d’artistes européens de la musique et du cinéma, très remontés.

Powered by WPeMatico

Share
This entry was posted in French. Bookmark the permalink.

Comments are closed.