5ème édition du mercredi des entrepreneurs : les chefs d’entreprise conviés à un changement de comportement et d’attitude

Une centaine d’opérateurs économiques, d’entrepreneurs et de promoteurs ont été entretenus mercredi, sur « les attitudes et les comportements d’un chef d’entreprise », thème de la 5ème édition des « mercredis de l’entrepreneurs », a constaté Togoinfos.com.
C’est une initiative de l’Agence nationale pour la promotion et la garantie de financement des Petites et Moyennes entreprises (ANPGF), en collaboration avec la Chambre de Commerce et d’Industrie du Togo (CCIT).
Le mercredi de l’entrepreneur est une rencontre mensuelle qui regroupe les professionnels des secteurs de l’économie, autour d’un thème précis, et qui vise à faire d’eux des acteurs compétitifs dans leurs domaines d’activités.
La présentation du thème était assurée par M. Vincent KAVEGE, directeur général de « Update Concept », un cabinet spécialisé dans le business,development et management.
Elle a eu lieu en présence de Mme Naka G. De Souza, directrice générale de l’ANPGF, qui a donné le ton d’ouverture de la rencontre.
‘’Du comportement du chef d’entreprise, dépend la prospérité de toute entreprise’’, a indiqué à l’occasion la patronne de l’ANPGF.

Même vision largement partagée par le présentateur, qui fournit plus d’explications dans l’interview ci-après :

Africabusiness.com : M. Vincent KAVEGUE, vous êtes le directeur général du cabinet Update Concept et vous venez d’animer une rencontre professionnelle d’échanges avec des entrepreneurs ; de quoi était-il question ?

Vincent KAVEGE :Il s’agit d’une rencontre sur les comportements que doit avoir un chef d’entreprise. Nous avons essayé de voir comment on peut changer de comportement ou d’attitude. Il ya deux possibilités de le faire, soit agir sur le comportement, soit agir sur les attitudes. Nous avons également fait un parallélisme entre l’arène militaire et guerrier, et le monde économique. Il faudrait que nous les entrepreneurs changeons nos manières de réfléchir. Chaque fois que nous opérons un choix pour l’entreprise, engage cette entreprise pour longtemps.Et ce qui est encore dangereux, c’est que le choix que nous faisons ne dépend pas uniquement de nous, mais aussi de la réponse que le concurrent va donner à ce choix.C’est important d’insister là dessus, et d’amener nos chefs d’entreprises à changer de mentalité.La compétivité de l’entreprise en dépend.
Nous faisons des comparaisons avec l’arène militaire ; mais ce qui est important de savoir, c’est que sur le plan militaire, on constate la fin des guerres, ce qui n’est pas le cas sur le plan économique où il n’y a jamais de fin. L’autre chose aussi c’est que sur le plan militaire, il y a toujours un ennemi en face en situation de guerre. Or sur le plan économique, les fronts sont multiples. Ce qui voudra dire que normalement, nous devons être plus stratèges que les militaires. Mais ce n’est malheureusement pas le cas. Notre démarche de ce jour s’inscrit donc dans la dynamique d’amener les chefs d’entreprise à réfléchir autrement d’abord, en attendant les stratégies à mettre en oeuvre par la suite.
Africabusiness.com : Quel est le comportement actuel des entrepreneurs que vous rencontrez ?
Vincent KAVEGE :Le comportement actuel, c’est que les entrepreneurs se contentent du peu que leurs structures respectifs engrangent. Ce qui en réalité mène vers un échec parce que le marché s’étend au moment où vous vous limitez juste à votre part. Ç a veut dire qu’à un moment donné, il y a des gens qui élargissent leurs champs et dans ces conditions, vous finirez par disparaitre. Dans un contexte de rude compétition, il y a toujours lieu de rechercher mieux et d’améliorer, afin de pouvoir résister contre les effets de la forte concurrence.

Share
This entry was posted in French, Togo News. Bookmark the permalink.

Leave a Reply