Zahia : le procès tourne court sur une question de procédure

Le procès de "l’affaire Zahia" a tourné court mardi 18 juin, le tribunal correctionnel de Paris ayant jugé recevable une question prioritaire de constitutionnalité (QPC) concernant le texte santionnant le recours aux services d’une prostituée mineure.

Powered by WPeMatico

Share
This entry was posted in French. Bookmark the permalink.

Comments are closed.