Google n'aurait pas à faire respecter de "droit à l'oubli" numérique

L’avocat général de la Cour européenne de justice a estimé mardi que Google n’était pas responsable des données personnelles apparaissant sur les pages web qu’il traite. Le “droit à l’oubli” sur internet ne pourrait donc pas être invoqué à son encontre.

Powered by WPeMatico

Share
This entry was posted in French. Bookmark the permalink.

Comments are closed.