La Commission européenne effectue le premier décaissement de 90 millions EUR du Contrat d'Appui à la consolidation de l'État en faveur du Mali

BRUXELLES, Royaume de Belgique, 25 juin 2013/African Press Organization (APO)/ — Un paiement de 90 millions d’euros vient d’être effectué par la Commission européenne en faveur du Mali dans le cadre du «Contrat d’Appui à la Consolidation de l’État». A cette occasion, le Président de la Commission européenne, José Manuel Barroso, a déclaré que «Ce décaissement, qui fait partie du paquet d’aide de 523M€ que j’ai annoncé lors de la Conférence des donateurs ‘Ensemble pour le renouveau du Mali’ le 15 mai dernier à Bruxelles, confirme l’engagement fort de l’Union européenne en faveur de la consolidation de l’Etat malien. » Le Président Barroso a ajouté : «Je salue la signature de l’accord intervenu le 18 juin en vue de la tenue effective des élections le 28 juillet et j’encourage les autorités maliennes à poursuivre leurs efforts pour la mise en œuvre de la feuille de route de transition et du Plan pour la Relance Durable du Mali.»

Le Commissaire de la coopération au développement, Andris Piebalgs, a quant à lui déclaré: «Ce premier décaissement substantiel du contrat d’appui à la consolidation de l’état qui a eu lieu à la date prévue initialement, illustre les progrès effectués par le Mali dans la mise en œuvre de la Feuille de Route pour la Transition démocratique. Ce déboursement contribuera à la restauration de la démocratie et l’État de droit sur l’ensemble du territoire et au renforcement des activités de l’État malien dans les secteurs qui bénéficient directement la population malienne, comme la santé, l’éducation, la sécurité alimentaire et la création d’emplois. »

Contexte

La Conférence « Ensemble pour le renouveau du Mali » a réuni à Bruxelles le 15 mai 2013 108 délégations ainsi que des représentants des collectivités locales, de la société civile, des diasporas, des femmes et du secteur privé.

Elle a permis de recueillir 3,285 milliards d’euros de promesses d’aide, provenant de 56 bailleurs bilatéraux et multilatéraux. Elle a également permis de dégager des pistes d’action décisives en matière de gouvernance, de décentralisation, de gestion des finances publiques et de relance économique notamment.

L’Union européenne a annoncé une allocation de 1,350 milliards d’euros pour le Mali, dont 523,9 millions d’euros par la Commission européenne.

Le « Contrat d’appui à la consolidation de l’État du Mali » d’un montant de 225 million d’euros a été signé entre la Commission européenne et le gouvernement du Mali le 15 mai 2013. Cet appui budgétaire soutient le gouvernement dans la mise en œuvre de la Feuille de Route pour la transition et le Plan pour la Relance Durable du Mali 2013-2014, ainsi que dans la lutte contre la pauvreté et pour la promotion d’une croissance soutenable et inclusive et le renforcement de la gouvernance. Il va permettre à l’État d’assurer la provision de services de base et de restaurer l’état de droit pour le bénéfice de toute la population du Mali. Il sera décaissé en trois tranches pendant la période 2013-2014.

Les objectifs spécifiques sont:

Accroître les capacités financières du gouvernement pour renforcer la stabilité macroéconomique et ses capacités d’action en faveur du développement,

Améliorer la gouvernance et notamment la gestion des finances publiques, y compris le contrôle et la transparence budgétaire,

Accompagner le gouvernement du Mali dans la situation de transition et dans la réconciliation nationale,

Soutenir les efforts du gouvernement pour assurer ses fonctions essentielles sur tout le territoire national, en particulier les services sociaux de base (santé et eau) et la relance économique à travers la création d’emploi.

Powered by WPeMatico

Share
This entry was posted in French. Bookmark the permalink.

Comments are closed.