Égypte : l'armée lance un ultimatum de 48 heures pour la résolution de la crise politique

Des milliers d’Égyptiens continuent de manifester contre le gouvernement islamiste du président Morsi, juste un an après l’élection de ce dernier. Les manifestants lui ont donné 24 heures pour démissionner tandis que l’armée a lancé, lundi 1 er juillet, un ultimatum de 48 heures aux forces politiques pour qu’elles trouvent un accord. Quatre ministres ont par ailleurs déjà présenté leur démission.

Powered by WPeMatico

Share
This entry was posted in French. Bookmark the permalink.

Comments are closed.