Constitution tunisienne : les opposants traités de "nains", le premier débat parlementaire dérape

Cette journée, qui devait être symbolique dans l’après-révolution tunisienne, a tourné court. Lundi 1er juillet, le premier débat parlementaire sur le projet de Constitution, attendu depuis des mois, a été interrompu après moins d’une demi-heure, obligeant à une longue suspension de séance. Le processus d’adoption de la nouvelle Constitution débute bien mal.

Powered by WPeMatico

Share
This entry was posted in French. Bookmark the permalink.

Comments are closed.