Égypte : Morsi engage un bras de fer avec l'armée, démission du ministre des Affaires étrangères

La présidence égyptienne a rejeté implicitement, dans un communiqué diffusé dans la nuit du 1er au 2 juillet, l’ultimatum lancé plus tôt par l’armée au chef de l’État islamiste, Mohamed Morsi, lui laissant 48 heures pour satisfaire les demandes du peuple.

Powered by WPeMatico

Share
This entry was posted in French. Bookmark the permalink.

Comments are closed.